“ Parce que l’avenir de votre département est d’abord votre affaire, j’ai souhaité que vous puissiez dire très simplement votre attachement au Val-de-Marne et aux politiques publiques qu’il développe.
Je vous remercie par avance de votre attention et de votre mobilisation.
 ”

Christian Favier

Christian Favier
Sénateur
Président du Conseil général du Val-de-Marne

>
 Je demande au gouvernement de renoncer à ce projet.
>
 J’affirme mon attachement au département du Val-de-Marne utile à toutes et à tous.

Le Département utile : témoignages d'habitants

Andrée Angelosanto - 74 ans, retraitée (Vitry-sur-Seine)

 A. Jegou

J’habite depuis 1964 à Vitry-sur-Seine. J’ai connu trois présidents du Département : Gaston Viens, Michel Germa et Christian Favier. Depuis 1967, j’ai vu le Val-de-Marne évoluer avec beaucoup d’espaces verts et d’avancées très sociales. Pour moi, c’est un département magnfique et je souhaite le conserver. Il y a de nombreuses choses qui sont faites pour les gens. Pour les retraités, bien sûr, mais aussi pour l’éducation. Je pense aux aides aux transports, à la cantine ou à l’ordinateur qui est donné aux jeunes élèves. Personnellement, j’habite à Vitry-sur-Seine et j’ai vu ma ville évoluer et se transformer depuis 1964. Je suis heureuse de vivre en Val-de-Marne, je ne changerais pour rien au monde.

Anne Rouaut - Parent d’élève, collège Jean-Moulin (La Queue-en-Brie)


Mon fils est au lycée hôtelier Montaleau. Sa carte Imagine R est remboursée à 50 % par le Département. Elle lui permet d’aller au lycée et d’effectuer ses stages à Paris. Le week-end, elle lui sert pour aller voir ses amis. Plus qu’une utilité, ça lui donne une réelle indépendance ! Il a bénéficié des premiers Ordival confiés aux élèves de 6e par le Département. L’idée est bonne de vouloir faire entrer un ordinateur dans chaque famille. Mon fils a gardé le sien à la fin de la 3e et continue de l’utiliser pour se connecter au serveur du lycée et pour naviguer sur internet. Sa soeur entre en 6e cette année et va recevoir le sien. Elle participe depuis plusieurs années aux Jeux du Val-de-Marne, et elle adore ça.

Éliane Thoral - Utilisatrice de Filival, le service départemental de transport pour personnes à mobilité réduite (Rungis)

 D. Adam

Le Conseil départemental mène de nombreuses politiques en faveur des personnes en situation de handicap. Filival, pour les gens comme moi en fauteuil roulant, ce n’est pas un luxe. On est encore loin d’avoir des transports en commun facilement accessibles. Les aides à domicile fournies grâce au Département sont aussi essentielles à bon nombre de personnes. Que deviendrait la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) sans le Département ? Il faut se bouger pour empêcher cela.